Mon nouvel emploi à Montréal - Joseph Espinoza

Mon blogue

Mon nouvel emploi à Montréal

Mon nouvel emploi à Montréal - Joseph Espinoza

Je dois me trouver un médecin et un dentiste Côte-Vertu, car je vais travailler dans ce secteur de la ville à partir de maintenant.  Puisque je vais être ici pendant la semaine et je vais retourner chez moi à Ottawa pendant la fin de semaine, je dois m’arranger pour avoir ce dont j’ai besoin pour m’occuper de ma santé.  Et, vu que mon assurance-maladie à mon travail paie le dentiste, je vais pouvoir y aller bientôt.  J’avais un peu de difficulté à arriver avec le travail que j’avais à Ottawa et maintenant, je vais avoir non seulement un meilleur salaire, mais aussi des bénéfices plus avantageux.  J’apprécie le respect que mon nouveau patron me témoigne en m’offrant tout cela immédiatement.  Je n’ai même pas besoin d’attendre la période de trois mois de probation.  Il me fait confiance.

Je vais devoir voyager en autobus.  Je n’ai pas de permis de conduire et je n’ai aucunement l’intention d’aller passer les tests pour l’avoir.  C’est dispendieux et je préfère laisser les autres conduire pour moi de toute façon.  En plus, c’est meilleur pour l’environnement de ne pas acheter un produit fait avec des éléments provenant des mines et qui lance régulièrement des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.  Bref, tout le monde gagne.

Je me suis trouvé un petit logement partagé avec une autre personne qui ne sera pas trop dispendieux.  Je vais probablement utiliser seulement la chambre et la cuisine.  Je ne veux pas passer de temps devant le téléviseur avec elle, même si elle me semble très sympathique.  Je ne veux tout simplement pas regarder les émissions qu’elle regarde, car on n’a pas du tout les mêmes goûts.  En plus, je peux regarder ceux qui me plaisent sur mon laptop dans le calme de ma chambre.  Donc, je vais être capable de les regarder sans publicités en plus de choisir mes propres programmes.

Le trajet de mon logement à mon travail est très court : que 15 minutes en autobus !  Je n’ai pas besoin de prendre le métro et je me rends à mon travail en 20 minutes en tout, de ma porte d’entrée à la porte d’entrée de mon nouveau bureau.  Alors, je vais pouvoir passer plus de temps à me consacrer à des activités intéressantes et ici, ce n’est pas cela qui manque !  Il y a toujours quelque chose d’excitant à faire à Montréal.

Je sais que mon contrat ne va durer qu’un an, mais j’espère qu’ils vont m’embaucher de nouveau quand il prendra fin.