Suivez le mouvement - Joseph Espinoza

Mon blogue

Suivez le mouvement

Suivez le mouvement - Joseph Espinoza

Encore 20 marches et j'arriverai chez moi. Non, l'ascenseur n'est pas en panne, mais depuis plusieurs mois, je prends uniquement l'escalier. J'habite au troisième étage et comme la plupart des gens, j'utilisais automatiquement l'ascenseur.

Mon style de vie n'était vraiment pas un bon exemple. Je me déplaçais toujours en voiture, même pour des trajets très courts et je ne pratiquais aucun sport. En plus de ça, je ne faisais pas du tout attention à ce que je mangeais et buvais, car j'ai la chance de ne pas grossir facilement et j'étais sûre d'être en bonne santé. C'est très souvent l'impression qu'on a des personnes minces, mais ça n'est pas toujours vrai. Ma mère, par exemple, n'a jamais eu de problème de poids, mais elle avait une mauvaise circulation veineuse au niveau des jambes. Elle a même dû subir une opération chirurgicale pour traiter ses varices et les complications sévères qu'elles avaient entraînées. Heureusement que tout s'est bien passé et que ma mère s'est vite rétablie de son intervention. Quant à mon père, il a également toujours été très mince, mais il est diabétique depuis quelques années et il doit suivre un régime alimentaire très strict.

Après l'opération de me mère, je suis allée voir mon médecin pour lui demander si je risquais un jour d'avoir des problèmes de circulation sanguine et de devenir diabétique comme mes parents. Le médecin m'a dit que ces deux maladies étaient, sans aucun doute, très souvent héréditaires, mais ça ne signifiait pas pour autant que j'en souffrirais, car la génétique était très compliquée et que beaucoup d'autres facteurs jouaient également un rôle. Le mieux, c'était de tout faire pour ne pas provoquer ces maladies et pour cela, je devais absolument adopter un style de vie beaucoup plus sain. Ça ne m'enchantait vraiment pas, mais je savais que je risquais d'avoir des problèmes de circulation veineuse et aussi le diabète si je continuais à négliger ma santé comme je l'avais toujours fait.

J'ai donc pris le taureau par les cornes et c'est ainsi que j'ai commencé à prendre les escaliers au lieu de l'ascenseur, afin d'avoir une bonne circulation dans les jambes, comme le médecin me l'avait recommandé. Je peux vous dire qu'il m'a fallu plusieurs semaines pour m'y habituer. Au début, mes jambes me faisaient mal et j'étais essoufflée en arrivant chez moi. Mais au lieu de me décourager, ça m'a encore plus motivée, car c'était la preuve que je n'étais pas du tout en bonne santé, contrairement à ce que je croyais. Le médecin m'avait conseillé de changer mes habitudes de vie progressivement. J'ai donc attendu de pouvoir prendre les escaliers sans problème avant de faire plus d'exercice. Comme je n'avais pas envie d'aller au gym, j'ai acheté quelques appareils pour pouvoir faire mes exercices chez moi. Quant à mon régime, le changement a été également difficile, car les mauvaises habitudes ne partent pas vite, mais aujourd'hui, je suis fière de ce que je mange et de ce que je bois. Le médecin avait bien raison, l'hérédité n'est pas inévitable !